L’ange de Coppi: Les grands noms du sport italien

Amoureux du sport et de l’Italie, ce livre est pour vous! Du coureur cycliste Fausto Coppi, au pilote de course Tazio Nuvolari, en passant par Enzo Ferrari, voici le portrait romancé des grands noms de l’histoire du sport italien !

Voilà quelques années que nous attendions une nouvelle traduction des œuvres de Ugo Riccarelli. Après deux romans, déjà traduits en français – Un nommé Schultz et Une douleur parfaite -, voilà enfin une nouvelle parution: L’Ange de Coppi!

La première nouvelle donne son titre à l’ouvrage. Le recueil s’ouvre sur le portrait de Fausto Coppi, en train de s’entraîner en remontant le col du Padre, dans la région de l’Aquila, lorsqu’un tout jeune cycliste le dépasse à vélo… Nous voici ensuite en 1933, en compagnie du grand directeur sportif Enzo Ferrari, qui se voit recommander un nouveau conducteur de voiture : Guy Moll. Ce jeune homme encore inconnu se révèlera être, au volant de son Alfa Romeo, l’un des plus grands pilote automobile du monde. On continue l’aventure avec l’équipe de Turin, victime d’un accident d’avion, puis en compagnie de Tazio Nuvolari, pilote de course italien. A ces grands champions s’ajoute un autre nom, que l’on entend plus rarement lorsque l’on parle de sport : Pasolini. Riccarelli ne se focalise pas sur les sportifs italiens : il dresse également le portrait de grands sportifs du monde entier, tels que Emil Zàtopek, coureur de fond tchécoslovaque ou Jack Johnson, champion de boxe américain. Mais ne nous y trompons pas, l’Italie est bien à l’honneur, puisque plus de la moitié des nouvelles sont consacrées aux grands noms du sport italien du 20e siècle.

Ugo Riccarelli met ici toute sa culture, son talent d’auteur et sa passion pour le sport, au service d’un livre aussi original que profond. Loin du livre – document, l’auteur nous plonge dans une véritable fiction avec onze nouvelles, qui sont autant de biographies romancées, entre rêve et réalité. Mais l’ambition de l’auteur est encore plus grande. Plus qu’une fiction, L’Ange de Coppi dessine en creux une analyse philosophique du sport. L’interférence entre le sport et la politique, la positivité de la défaite, la compatibilité entre le sport et le handicap, la fragilité de la gloire, le statut des sportifs, toutes les dimensions du sport sont abordées avec justesse.

A l’heure où les médias dénoncent les matchs truqués ou soulignent le manque d’éthique des sportifs, Ugo Riccarelli prend le contre-pied de cette tendance et redonne au Sport et aux Champions leurs lettres de noblesse.

Informations pratiques :
Ugo Riccarelli, L’Ange de Coppi (trad. Louise Boudonnat), éd. Phébus, Coll. « Littérature étrangère », 2013.
Prix : 19 €

Crédits photos :
Titre :  www.bookrepublic.it
1: http://www.editionsphebus.fr
2 : http://venividivici.us. Légende : Tazio Nuvolari

 

Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on Twitter0Email this to someone