Vous aimez l'Italie ? Contribuez sur Gusto&Arte !

cinque-terre

 

 

Si vous connaissez l’Italie comme votre poche, si votre grand-mère piémontaise vous a laissé un gros carnet de recettes et si vous aimez écrire et photographier, nous avons besoin de vous !

Sur quels sujets puis-je écrire ?

Sur ce que vous avez envie de partager ! Dès lors que ça parle d’art de vivre culinaire et de tourisme gastronomique italien.

Notre but est simple : Nous voulons aider les français italophiles à organiser leur prochain voyage. Il existe en France de très bons sites de voyage et de cuisine sur l’Italie. Notre différence tient au fait que nous souhaitons nous adresser à des amoureux de l’Italie qui la connaissent déjà et recherchent de vraies adresses hors des sentiers battus. Nous voulons partager notre vision esthétisante de l’Italie, sans cacher notre admiration pour ce pays qui sait si bien marier tradition et modernité mais ne sait pas toujours se mettre en valeur.

Voici quelques exemples de sujets :

-Les recettes

-Les itinéraires (une semaine en vélo dans les Dolomites)

-Les idées de week-end ou voyages (Le marché de la truffe blanche à Alba)

-Les adresses sur un thème et une région (Les 5 meilleures écoles de cuisine en Ombrie)

-Les reportages (Une fabrique de burrata)

Nous aimons aussi  parler de l’Italie en France. Il y a tant de traiteurs et de restaurants, notamment à Paris et sur la Côte d’Azur, qui font des efforts pour proposer des produits authentiques, dont on peut parler dans Gusto&Arte.

En revanche, nous ne sommes pas intéressés par  les articles peu fouillés, sans adresses à partager, les stéréotypes et bien sûr la publicité déguisée sous quelque forme.

Je ne suis ni expert ni un professionnel du tourisme et de la gastronomie italiens, est-ce que je peux quand même participer ?

Oui bien sûr et c’est absolument conforme à l’esprit de la communauté Gusto&Arte. Partager, échanger, éclairer.  La vocation première de Gusto&Arte est de découvrir et redécouvrir l’art de vivre  à l’italienne, d’en extraire l’authentique, d’éclairer l’actualité artistique, de partager des idées de voyage, de dénicher des lieux exceptionnels (hôtels, restaurants, agritourismeo…) des adresses, des recettes, des produits régionaux, des personnages. Nous voulons du vrai, du vécu, de l’authentique. Personne ne peut prétendre connaître l’Italie sous toutes ses facettes. Si vous connaissez bien un aspect particulier de l’Italie, que ce soit une région, l’Opéra, l’œnologie, et que vous voulez partager cette connaissance, vous êtes bienvenus.

En fait, c’est un peu comme avoir mon blog perso sur l’Italie ?

Oui c’est la même chose. C’est vous qui décidez de ce dont vous avez envie de parler et quand vous le voulez. Aucun sujet ni aucun rythme de publication ne vous est imposé. Vos articles sont publiés sous votre nom. Nous nous occupons des questions d’ordre techniques et de la promotion du site. Donc publier sur Gusto&Arte c’est comme tenir un blog perso de voyage mais sans les problèmes techniques et avec l’assurance d’être lu par une communauté intéressée par vos voyages.

Comment cela se passe ?

D’abord vous vous inscrivez sur le site. Puis vous nous envoyez vos articles et vos photos par mail à l’adresse manguian arobase bleucom point net, (remplacer arobase et point par leur signes respectifs). S’il s’agit de recettes vous pouvez les soumettre sur la page http://www.gusto-arte.fr/envoyer-votre-recette/ .

Génial ! C’est tout ?

Non évidemment. Il y a quelques conditions de forme à remplir. Nous vous demandons de soigner la qualité esthétique des textes et des photos. Vos textes doivent être approfondis, érudits, originaux et non publiés ailleurs sur le web. La publication des photos doit être autorisée par le photographe ou les ayant droits.

OK tentant, mais je n’ai jamais fait ça vous m’aiderez un peu ?

Oui nous nous engageons à relire les textes, à les éditer s’il le faut, nous vous donnerons un avis, et les publierons sous votre nom. Si le texte ne convient pas on vous le dira aussi. Dans la plupart des cas ce sont les photos qui peuvent poser problème. Pourtant on en trouve de très belles sur le web. Et généralement quand on demande gentiment à l’auteur ou à l’organisme titulaire, on obtient le droit de les publier.

Une petite attention que nous réservons à nos contributeurs les plus inspirés, quand nous recevons des invitations nous les partageons avec plaisir avec nos contributeurs.