Sur les routes (cyclables) de l’Italie avec “L’Italian Green Road Award”

La première édition de “l’Italian Green Road Award“ a récompensé les parcours les plus pittoresques et avant-gardistes du ” cyclotourisme” italien. Cette année, c’est la Ombrie qui remporte la plus grande distinction avec sa piste cyclable Assise-Spoleto-Norcia.

Grande lauréate du prix “Italian Green Road Award”, la piste de 102 km traverse les étendues vertes de la vallée sinueuse (ex-chemin de fer reliant Spoleto à Norcia) et certaines des plus belles villes de la Ombrie.

assise-Spoleto2

OmbrieCyclotourisme en Ombrie

 

Médaille d’argent pour la Vénétie et sa piste cyclable “Dolomites-Venise” (191km). Le Bronze, quant à lui, revient à la Ligurie pour sa piste “Cycling Riviera” (24 km).

Les critères retenus pour dresser le top 3 ? La valorisation de l’écotourisme et des paysages régionaux à travers des chemins verts à emprunter à vélo ou – pour le dire à l’italienne – à bicicleta .

 

1° Prix : La Ombrie et sa piste “Assise-Spoleto-Norcia”

Le grand vainqueur de ce Prix n’est autre que la Ombrie avec son parcours “Assise-Spoleto-Norcia”. Une piste cyclable de 102 km qui offre un magnifique panorama sur la région.

 

Castiglione-del-Lago-Lago-Trasimeno-1Castiglione del Lago – Ombrie

 

Au départ d’Assise, la piste rejoint Spoleto en 51km pleins de charmes et de surprises : sur le chemin, les cyclistes amateurs ou experts bordent les villages pittoresques et alentours comme celui de Campello sul Clitunno, Castel Ritaldi, Trevi, Foligno ou Spello.

 

assise-Spoleto

assise-SpolentoAssise – Spoleto

Entre Spoleto et Norcia, ce sont encore 51km atypiques : l’ancien chemin de fer a été remplacé par une voie plus verte et plus sportive, ponctuée par des passages sous des tunnels ou sur des viaducs qui traversent la montagne.

Le tout sans danger avec des pentes ne dépassant pas les 4,5%.

Castelluccio-di-NorciaCastelluccio di Norcia – Ombrie

CorcianoCorciano – Ombrie

Ombrie

 

2° Prix : la Vénétie sur les routes des Dolomites jusqu’à Venise

191km séparent Cortina et Venise. 191km de piste cyclable. 191km de balade en plein air et d’écotourisme. Un trajet qui débute dans le Parc Régional des Dolomites d’Ampezzo, pour rejoindre les 50km de l’ancienne voie ferrée.

 

dolomites1

Dolomiti

AllegheDolomites

 

Le parcours se clôt sur le lac de Santa Croce – non sans avoir bordé la mer et traversé les bois ainsi que les sentiers du territoire vénitien.

 

Cavallino-Tre-porti-Cavallino – Vénétie

Delta-del-Po-GoroDelta du Pô – Vénétie

 

3° Prix : la côté de la Ligurie

Réduite à 24km seulement, la “Cycling Riviera” est pourtant un exemple en termes de piste cyclable : de Gènes à Vintimille, la voie est si large (5,5m) que les cyclistes et les piétons y trouvent largement leur place, à l’aller comme au retour !

 Ligurie-BussanaBussana – Ligurie

Sanremo - LigurieSanremo – Ligurie

 

La ciclovia compte également 5 points de ravitaillement en victuailles et 7 endroits où louer/réparer un vélo – sans compter les fontaines et les panneaux de signalisation.

Cerise sur le gâteau : le tunnel – considéré comme un musée – consacré au circuit Milan-Sanremo.

Tunnel - Milan-SanremoTunnel Milan-Sanremo – Ligurie

 

Bref, un parcours culturel et historique qui, d’Ospedaletti arrive à San Lorenzo a Mare, en passant par Sanremo, Arma di Taggia, Riva Ligure, et Costarainera.

 

Mentions spéciales à la “VIA CLAUDIA AUGUSTA” et à la “VALLE DELL’ADIGE”

Parmi les pistes cyclables les plus appréciées et fréquentées en Europe figure la “via Claudio Augusta“, théâtre d’un grand événement : l’Augustour, en trois étapes.

 

Augustotour

Augustotour

AugustotourAugustotour

 

Les services mis à disposition des cyclistes dans le haut-Adige valent bien une mention spéciale. 208 km d’émotions pures, une green road qui mène jusqu’à Trento et se poursuit le long de la Valle dell’Adige – à laquelle l’Italian Green Road Award attribue la deuxième mention spéciale.

 

Prix “STAMPA” à la Toscane avec la “FRANCIGENA”

Si le prix “stampa” n’avait pas existé, il aurait fallu l’inventer pour récompenser la Toscane – dont l’absence est remarquable sur le podium.

Mais les aménagements dans la région laissent encore à désirer : si la “Francigena” (380km) fait partie de la plus grande piste (1.800 km au total) qui relie Cantorbéry et Rome, elle doit encore s’améliorer.

Francigena

FrancigenaFrancigena – Toscane

Les paysages pittoresques de la Toscane, les monuments historiques et religieux (qui, malheureusement, ne sont pas toujours accessibles à vélo) méritent, néanmoins, d’être cités au titre de “potentiel et de ressource à valoriser”.

Un tel patrimoine pourrait certainement se hisser sur la plus haute marche du podium d’ici quelques années… Affaire à suivre !

 

Prix mobilité soutenable pour Pesaro avec la “BICIPOLITANA”

Dernière distinction : le Prix “mobilité soutenable” pour la “Bicipolitana” de Pesaro. Le Prix “mobilité soutenable” récompense une ville des Marches dans l’espoir d’essaimer – dans d’autres métropoles italiennes – un modèle et un art de vivre sur deux roues.

PescaraBicipolitana – Pescara

Pour en savoir plus :

Web: viagginbici.com

Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest98Tweet about this on Twitter0Email this to someone
avatar

L'Italie est la terre de mes grands-parents, celle où vit encore une bonne partie de ma famille et où je passe toutes mes vacances. Sa culture et ses traditions me sont chères et c'est toujours avec grand plaisir que je partage mes découvertes et coups de cœur italiens sur Gusto !