Quelques pas autour de la focaccia genovese

Visiter toutes les focaccerie de Gênes, c’est un peu comme s’arrêter à chaque boutique souvenir à Paris. Autant le dire de suite : on n’en finit plus ! La ville est grande, les focaccerie nombreuses et on ne sait où donner de tête. Et pourtant ces focacce… qu’est-ce qu’elles sont bonnes ! Chaque boulangerie génoise les prépare à sa façon. Curiosité et gourmandise obligent : on veut – on doit ! – les goûter. Voici donc le guide pratique de l’itinéraire « spécial Focaccia ». Dégustez 3 versions de la focaccia Genovese, en l’espace de quelques minutes et de quelques pas : pratique et idéal pour se régaler !

3 focacce Genovese en quelques pas

 

La Focaccia à l’huile est la spécialité de la région de Gènes, la Ligurie : elle est plus basse, plus grasse aussi, aromatisée et, dans les meilleures boulangeries, bien parfumées. Bref, un délice et en même temps un supplice quand vient le moment de dire stop… Mais puisque nous ne sommes pas tous les jours à Gènes, profitons-en ! Ce qui représente le parcours du combattant pour les italiens mis à la diète, sera pour nous le paradis des gourmands : de la via del Campo jusqu’aux Macelli di Soziglia, en passant par le Sestriere di Prè, des Foccace comme on les aime !

 

La première que nous rencontrons sur la gauche est la focacceria de Titti e Fede. Dans les vitrines : tout l’attirail nécessaire pour attirer les passants ! Et tant mieux, car il serait dommage de passer à côté de telles focacce sans y goûter : elles sont souples, parfumées, légèrement croustillantes sur la face supérieure alors que la face inférieure a gardé son humidité. Pas de manières, on les mange avec les mains, en déchirant de larges morceaux.

Ttti e Fede_3 focacce en quelques pas

Ttti e Fede_3 focacce en quelques pas

 

Continuons notre route. Après les Macelli (abattoirs), nous passons devant la Panetteria Pane e Tulipani. Outre, les étagères remplies de pain, voici l’objet de notre quête : la foccacia. Cette version est fine et plutôt molle. Légèrement humide, très compacte et savoureuse, elle rassasie, cependant, en un rien de temps – n’ayez donc pas les yeux plus gros que le ventre une fois arrivé à la caisse. Et prenez une serviette, vous aurez sans doute de l’huile plein les mains : pas de doute la focaccia de Pane e Tulipani est bien une focaccia ligure all’olio !

Forne Pane e Tulipani_3 focacce en quelques pas

Forne Pane e Tulipani_3 focacce en quelques pas

Forne Pane e Tulipani_3 focacce en quelques pas

 

Prochaine et dernière étape : le Forno della Casana, situé dans la rue adjacente. Une ruelle si étroite qu’elle est condamnée à rester dans l’ombre éternellement. Dans cette vielle – et c’est rien de le dire – boulangerie, la focaccia est bien plus épaisse, plus sèche aussi et un peu moins grasse. On la découpe en tranches horizontales pour l’apprécier en croquant dans la pâte : différente mais tout aussi délicieuse. Petite variante : il Forno della Casana propose également des pâtes fraîches, pâtes farcies, sauces et autres.

Forno della Casana_3 focacce en quelques pas

Forno della Casana_3 focacce en quelques pas

Bien, à présent, nous pouvons nous rendre tranquillement sur le port, ou continuer vers les maisons de la famille Doria, ou encore nous jeter au hasard dans les carrugi (les arcades typiques de Gènes) de la ville. Genova superba, guarda.

 

Nb : Si vous disposez de plus de temps, n’hésitez pas à consulter notre guide des meilleures focaccerie de toute la région, de Gênes à Vernazza.

Infos pratiques :

Focacceria de Titti e Fede
Via Macelli di Soziglia, 4r – 16123 Genova
Tel : +39 0102472056

Panetteria Pane e Tulipani
Via Macelli Di Soziglia 75/r Centro Storico – 16123 Genova
Tel :  339 8040734

Antico Forno Della Casana
17/R, Vico Della Casana – 16123 Genova (GE)
tel: 010 2515032

Crédits photos : cucchiaio.it, doveviaggi.corriere.it

Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on Twitter0Email this to someone
avatar

L'Italie est la terre de mes grands-parents, celle où vit encore une bonne partie de ma famille et où je passe toutes mes vacances. Sa culture et ses traditions me sont chères et c'est toujours avec grand plaisir que je partage mes découvertes et coups de cœur italiens sur Gusto !