Le plus haut parcours gastronomique du monde

A pied, à vélo ou à dos d’âne, parcourez la Valteline – cette région d’Italie du nord, limitrophe de la Suisse – lors d’un slow walk gourmand. Un périple, tout en lenteur, alliant les charmes de la nature aux délices des produits de la région.

Laissez-vous bercer par le pas régulier des ânes qui grimpent, sans effort, sur les chemins de la Valdidentro, à quelques heures de Milan. C’est ici, dans le cœur de la Valteline, tout près du Parc National du Stelvio, qu’une jolie balade à dos d’âne changera votre perception de la nature et du temps.

Les trekking someggiati (proloco@valdidentro.net) s’adressent à tous ceux qui souhaitent mettre un terme à cette course folle du quotidien. Appréciez, enfin, vos vacances, en prolongeant votre périple avec des nuits en bivouac ou dans une hutte – histoire d’arriver, lentement mais sûrement, jusqu’à votre destination.

credits-ROBY-TRAB-e-COSTANTINA-POZZI_Plus haut parcours gastronomique

 

Mais cette nouvelle tendance – le slow walk – ne se résume pas à une longue randonnée ponctuée par des nuits à la belle étoile. Qui dit slow walk, dit aussi “Cammina e Gusta”  : de la marche, certes, mais aussi des dégustations. Le marathon de la lenteur et des saveurs !

Au cœur du massif montagneux Ortles-Cevedale, vous pourrez effectuer le plus haut parcours gastronomique du monde ! Au départ de Santa Caterina Valfurva et jusqu’au chalet de Plaghera, situé à plus de 2000m d’altitude. Les 11 étapes disséminées le long du parcours vous permettront de goûter aux produits de la tradition valligiana: la Rosumada (boisson énergétique à base d’un bon rouge et d’œufs frais), le yaourt de la montagne, les saucissons et ravioli à la farine de sarrasin mais aussi la polenta avec civet de chevreuil et un plat de pizzoccheri.

Pizzoccheri_Plus haut parcours gastronomiquePlat de pizzoccheri

 

La haute Valteline s’est transformée en quelques années. On compte près de 3200kms de pistes, de parcours pour les mountain bike, de cours d’eau et de paysages à couper le souffles. Avec un dénivellement de près de 1000m et une difficulté moyenne, nous vous conseillons le chemin qui part de Santa Caterina, passe par San Pietro et Sobretta, avant de revenir au point de départ (29 kms au total). Plus difficile : celui qui, de Santa Caterina toujours, va jusqu’au chalet de l’Ablés en traversant Malga dei Forni et le Refuge Pizzini (environ 27 kms).

Vélos_Parcours_gastronomique

 

Outre les nombreux Bike Hotels équipés pour accueillir les cyclistes, l’Hotel Vedig est un excellent point de départ. Une très jolie structure dont les détails intérieurs et l’architecture rappellent l’atmosphère des chalets où les essences du bois parfument les alentours. L’Hôtel appartient à la famille italienne des Pedranzini (chambre à partir de 80 €) mais le restaurant – le Stube Vedig – reste l’antre du chef Giuseppe Simonelli. Ce-dernier concocte des menus spéciaux pour les cyclistes. Goûtez au tartare de Bresaola avec petites fraises des bois et citron ou Zigoiner de bœuf accompagné d’un rouge Valgella Docg de l’entreprise viticole de Aldo Rainoldi.

Parcours_gastronomique_ValtelineTranches de Breseola

Dimanche 7 juillet, ne ratez pas le Re Stelvio Mapei Day, la course de vélos annuelle qui voit les amateurs de cyclisme unir leurs forces aux anciens champions des deux roues pour affronter les virages difficiles du col du Stelvio.

Vélos_Parcours_gastronomique

 

Tout autour du col, dans le cœur des Alpes Centrales, vous pourrez visiter le plus grand parc historique italien, avec plus de 130 000 hectares qui s’étendent de la Lombardie jusqu’au Trentin-Haut-Adige.

Jusqu’au 30 septembre, le Centre du Valfurva (So), dans le Parc National du Stelvio, accueillera l’exposition de photos des gagnants au concours ‘Swarovski Optik Photo Contest‘ qui se déroule chaque année. Les images spectaculaires d’un combat entre bouquetins, comme celles prévues par Maurizio Pol, ou encore l’entente singulière entre un lièvre et une hermine blanche de Emilio Ricci, sont de nouvelles invitations à « prendre le temps » et poser notre regard sur les merveilles qu’un œil furtif ne verra jamais.

Juste au-dessus de Bormio à Oga, on aperçoit les remparts du Dossaccio : le fort de la ligne Cadorna. Construit en 1900, il fut l’une des positions défensives pendant la Première Guerre mondiale. A 1 800m d’altitude, les dômes d’acier – avec des fentes ici ou là pour laisser passer les canons – semblent être aujourd’hui des constructions futuristes dissimulées dans la nature. Vous pourrez les visiter jusqu’à 17h pour 2€.

Parcours_gastronomique_Valteline

Mais pour une autre histoire – et bien plus vieille ! – rendez-vous aux thermes romains de Bormio, annexés à l’hôtel du même nom. L’archiduchesse autrichienne Gisella les considérait comme son centre de remise en forme personnel. Elle se plongeait dans les vapeurs de la Grotta Sudatoria di San Martino (un bain turc naturel) et se prélassait dans le cœur de la montagne. Un parcours thermal très appréciable pour 41€.

Terme Bagni Vecchi

 

Après cela, ne ratez pas l’aperitivo au Caffè Ugo’s, situé au rez-de-chaussée du Grand Hôtel Bagni Nuovi. Son barman Ugo Barincelli vous proposera d’excellents cocktails !

 

Infos pratiques

Hotel Vedig
Via Vedich, 14, Sondrio
Tel. +39.0342.935305 | Email:info@albergovedig.it
albergovedig.it‎

Casa Vinicola Aldo Rainoldi S.R.L
Via Stelvio, 128, 23030 Chiuro – Sondrio – Italia
Tel : +39 0342.482225 | Fax : +39 0342.483775
www.rainoldi.com

Bagni di Bormio Spa Resort
Via Bagni Nuovi, 7, 23038 Valdidentro (SO)
tel +39 0342.910131 | fax +39 0342.918511
www.bagnidibormio.it

 

Crédits : corrieredellasera.it, orobie.it, albergovedig.it

Share on Facebook0Share on Google+0Pin on Pinterest0Tweet about this on Twitter0Email this to someone
avatar

L'Italie est la terre de mes grands-parents, celle où vit encore une bonne partie de ma famille et où je passe toutes mes vacances. Sa culture et ses traditions me sont chères et c'est toujours avec grand plaisir que je partage mes découvertes et coups de cœur italiens sur Gusto !